FAQ

Pourquoi le fibroblaste gingival ?

Le fibroblaste gingival provient de la gencive.
La gencive est l’organe qui a la meilleure capacité de régénération, bien qu’elle soit soumise à des contraintes bactériologiques, thermiques et mécaniques intenses.
Pour une thérapie cellulaire autologue sur le cheval, notre traitement ne nécessite pas de prélèvement invasif, une simple biopsie de gencive suffit.

Quel est l’intérêt du fibroblaste gingival ?

Les fibroblastes gingivaux ont un effet anti-inflammatoire très important.
Par ailleurs, en comparaison aux autres tissus, la gencive présente une capacité de régénération parfaite, sans cicatrice ni fibrose.
Cette propriété est due à la présence dans la gencive, de cellules spécialisées dans la réparation et le remodelage tissulaire : les fibroblastes gingivaux.

Pour quelles pathologies utiliser les fibroblastes gingivaux chez le cheval ?

Les fibroblastes gingivaux sont utilisés par Scarcell Vet chez le cheval pour soigner les lésions tendineuses et les arthropathies.

Comment administre-t-on les fibroblastes gingivaux ?

Pour la tendinopathie, il s’agit d’une injection échoguidée dans le tendon du cheval.
Pour l’arthropathie, l’injection est effectuée en intra-articulaire.

Quels sont les effets secondaires des fibroblastes gingivaux ?

Scarcell Vet a pu vérifier l’innocuité de ses traitements lors des deux premiers essais cliniques menés sur la tendinopathie et l’arthropathie.
L’injection de fibroblastes gingivaux n’entraîne pas d’effets secondaires.
Scarcell Vet effectue systématiquement des contrôles qualité auprès d’un laboratoire spécialisé.
Le caractère néonatal des fibroblastes gingivaux que nous utilisons pour les traitements allogéniques permet aussi de minimiser le risque de rejet.

Quelles différences entre cellules souches mésenchymateuses et fibroblastes gingivaux ?

Dans le domaine vétérinaire, les laboratoires de thérapie cellulaire utilisent des cellules souches mésenchymateuses issues de différentes sources : moelle osseuse, graisse, cordon ombilical.

Scarcell Vet, après 10 années de recherche et une technologie solidement brevetée, offre une thérapie cellulaire très innovante basée sur l’utilisation des fibroblastes gingivaux.

Les fibroblastes gingivaux et les CSM présentent des caractéristiques communes comme leurs propriétés anti-inflammatoires ou leur capacité à se différencier en adipocytes, chondrocytes et ostéoblastes. Les CSM ont principalement pour rôle de soutenir d’autres types cellulaires dans les tissus. Dans la gencive saine, les fibroblastes gingivaux ont aussi un rôle de soutien. Cependant, lors d’un traumatisme, les FG vont participer activement à la réparation de la lésion en synthétisant toutes les molécules nécessaires à la régénération de la matrice extracellulaire tout en modulant la réponse immunitaire. Après une blessure, le remodelage de la gencive par les FG entraine une cicatrisation rapide sans cicatrice ni fibrose.

Traitement allogénique ou autologue ?

Scarcell Vet propose des traitements allogéniques mais aussi autologues. Pour effectuer les traitements allogéniques, nous avons mis en place des banques de cellules à partir de prélèvements de gencives sur des poulains de quelques jours (pur-sang, selle français, trotteur). Pour chaque prélèvement, un contrôle qualité est effectué avant la congélation des ampoules. Plus le cheval est âgé, plus le potentiel des cellules diminue.
L’innocuité des injections de fibroblastes gingivaux allogéniques n’ayant plus à être démontrée, nous recommandons vivement l’allogénique pour l’utilisation de notre thérapie.

Pratiques à respecter avant injection :
Les seringues de fibroblastes gingivaux ne doivent pas être congelées, doivent être injectées dans les 48h suivant leur préparation et doivent être conservées au réfrigérateur.

Qui peut injecter des fibroblastes gingivaux ?

Le vétérinaire équin est seul à être habilité à administrer des fibroblastes gingivaux sur le cheval.
Leur administration se fait sous leur responsabilité.