Dermatologie

Brevets

  • Method for treating skin wounds
  • Dépôt en cours pour la dermatite atopique

Publication internationale

9- Linard C, Tissedre F, Busson E, Holler V, Leclerc T, Strup-Perrot C, Couty L, Lhomme B, Benderitter M, Lafont A, Lattaillade JJ, Coulomb B. Therapeutic potential of gingival fibroblasts for cutaneous radiation syndrome: Comparison to bone marrow-MSC grafts. Stem Cells Dev 2015 May 15;24(10):1182-93

Les études de thérapie cellulaire qui utilisent des fibroblastes gingivaux sont majoritairement au stade préclinique mais elles présentent déjà des avantages comparées à la greffe de fibroblastes dermiques ou la greffe de cellules souches mésenchymateuses (CSM). Notre équipe a comparé l’efficacité de réparation des CSM et des fibroblastes gingivaux sur des souris brulées par irradiation (Linard et al., 2015).

Les résultats ont révélé le développement précoce d’un épiderme épais entièrement régénéré avec apparition de follicules pileux chez les souris traitées avec les fibroblastes gingivaux, bien plus tôt que chez les souris traitées avec des CSM. La réparation tissulaire était accélérée dans le groupe traité avec les fibroblastes gingivaux . Les analyses plus approfondies ont montré que le traitement par FG était associé à une meilleure architecture collagènique, une moindre production de MMPs, et une sécrétion plus importante de facteurs de croissance par rapport au groupe recevant des CSM.

Irradiation cutanée : les fibroblastes gingivaux restaurent la matrice extracellulaire

Cell therapy : 1 day after irradiation (acute lesion)

Effects of gingival fibroblasts :

– Regulation of epidermis thickness

(**p<0.001 in comparison with MSC)

  – Reduction of pain

Stem Cells Dev 2015

Modèle de différenciation des monocytes in vitro

Les fibroblastes gingivaux inhibent la différenciation des monocytes en cellules dendritiques

PLoS One. 2013